Brahim Saci sur les traces de Slimane Azem.

lekabyledeparis

Brahim Saci sur les traces de Slimane Azem.

L’amertume et les affres de l’exil. Brahim Saci a choisi le chemin tortueux mais original des
anciens, celui de Si Moh ou M’hend et Slimane Azem… Il rend hommage à Slimane
Azem. A l’instar du grand poète philosophe, Brahim Saci chante les espérances de tout un
peuple… Enfin, Brahim Saci a ceci de particulier : Un parcours et un profil différents de ceux de nombreux artistes kabyles: il se ressource, certes, dans les traditions ancestrales, mais il puise aussi dans l’universalité… »

Le Kabyle de Paris, du 09 au 16 avril 2003

Le Par AMAR U YIDIR.