Les vents du nord

Le Covid-19 est lÔÇÖun des th├¿mes de ce cinqui├¿me livre de po├®sie de Brahim Saci, Les Vents du Nord. Le po├¿te d├®crit son malaise face ├á cette myst├®rieuse maladie en sÔÇÖinsurgeant contre toutes ces d├®faillances de la soci├®t├® humaine dÔÇÖaujourdÔÇÖhui et dÔÇÖhier en esp├®rant une soci├®t├® meilleure ├á lÔÇÖavenir.
Les Vents du Nord est aussi une qu├¬te dÔÇÖamour absolu et infini. Dans ses vir├®es parisiennes, en Normandie, en Bretagne ou en Kabylie, le po├¿te se souvient de la femme aim├®e, il tente de comprendre ce quÔÇÖil est difficile de saisir, il fait d├®filer dans son cerveau les temps heureux de jadis. Dans les estaminets parisiens, le po├¿te rencontre dÔÇÖautres femmes, belles mais fuyantes, il appr├®cie leur beaut├®, il leur rend hommage mais il nÔÇÖarrive pas ├á oublier la musicienne, la fille aux cheveux dÔÇÖor qui lui rend encore visite dans ses r├¬ves. Il faut pourtant accepter notre condition de mortels, il faut pourtant accepter ce temps qui sÔÇÖen va et qui emporte avec lui le merveilleux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *